Façade entrée de l'hôtel de Région Guadeloupe. Photo : DR

Dans l’affaire du dépassement du compte de campagne des régionales 2015 d’Ary Chalus, un prévenu a été relaxé, les quatre autres ont écopé de peines d’inéligibilité, de prison avec sursis et d’amendes. Selon les informations recueillies par Le Courrier de Guadeloupe, outre l’actuel président de Région Ary Chalus qui avait annoncé sa décision de faire…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

Lire cet article en ligne pour 2 € ou S’abonner

J’achète ou Je m’abonne