Le 25 avril, Maxette Pirbakas se fait photographier aux côtés du président de la République à Paris, à la Sorbonne, lors du discours sur l'Europe d’Emmanuel Macron. Photo : FB Maxette Pirbakas Député

Maxette Pirbakas (au centre photo), ex-eurodéputée, a été condamnée jeudi 27 juin à un an de prison avec sursis, 8 000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité, pour détournement de fonds au sein de la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles de Guadeloupe, (FDSEA). Maxette Pirbakas est passée d’un parti d’extrême droite à l’autre en quittant le Rassemblement…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

J’achèteJe m’abonneJe me connecte