Des milliers de soutiens du Nouveau front populaire sont réunis au soir du premier tour des élections législatives, Place de la République à Paris, le 30 juin pour lancer la campagne du second tour et contre l'extrême droite et le Rassemblement National. Crédit : Anton Karliner / Sipa / 2406302242

Le barrage contre l’extrême droite prend forme ce mardi 2 juillet avant le second tour des législatives, avec le désistement de plus de 210 candidats de gauche ou macronistes au profit de leurs rivaux, pour empêcher le Rassemblement national (RN) d’obtenir la majorité absolue dimanche 7 juillet. Le dépôt des candidatures, clos officiellement à 16 heures -heure de…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

J’achèteJe m’abonneJe me connecte