Accueil Pouvoir Opinion Éditorial La démographie décline les classes ferment

La démographie décline les classes ferment

L’effectif des classes diminue de manière significative en Guadeloupe. Est-ce grave ? Oui, et pas forcément pour les raisons qu’on pourrait croire. En écoutant à peine, le refrain peut résonner à nos oreilles : la Guadeloupe est privée de moyens, la qualité de l’enseignement sera plus mauvaise. Les syndicats vont monter au créneau contre la suppression des…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

Lire cet article en ligne pour 2 € ou S’abonner

J’achète ou Je m’abonne