La bayè ba…

On ne prête qu’aux riches. C’est bien connu. Déjà condamnée en première instance pour conflit d’intérêt en 2015, Colette Koury aura du mal à se peindre en blanche colombe. L’interview que nous a accordée Joseph Titéca-Beauport et le document qui rapporte des échanges entre Manuel Baudoin le président de la CCI de Martinique et Colette…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

Lire cet article en ligne pour 2 € ou S’abonner

J’achète ou Je m’abonne