Accueil Pouvoir Opinion Éditorial Les trois plaies de la Guadeloupe que sont le transport, les déchets, et l’eau

Les trois plaies de la Guadeloupe que sont le transport, les déchets, et l’eau

Patrick Forbin : un nom, une force

Alors que les escarmouches fusent de toutes parts et que de l’avis de beaucoup d’observateurs, la campagne pour les élections régionales est déjà lancée, les trois plaies de la Guadeloupe que sont le transport, les déchets, et l’eau sont toujours en attente de soins intensifs. Ce n’est pourtant pas sur ces trois sujets qu’on entend…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

J’achèteJe m’abonneJe me connecte