Accueil Pouvoir Opinion Éditorial Un chat nommé Hollande

Un chat nommé Hollande

Les éventuelles frappes française et américaine sur la Syrie ont sans jeu de mot du plomb dans l’aile. Les opinions publiques des deux pays s’étaient montrées plutôt hostiles, et en dépit des trésors en stratégie de communication déployés par Barack Obama, l’affaire s’annonce plutôt mal auprès du Congrès américain quant au vote en faveur d’une…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

Lire cet article en ligne pour 2 € ou S’abonner

J’achète ou Je m’abonne