Accueil Pouvoir Opinion Éditorial Lanceur d’alerte, un vrai statut

Lanceur d’alerte, un vrai statut

L’arrêt rendu par la Cour de cassation dans l’affaire qui opposait Laurent Jacoby-Koaly à Gérard Maximin, alors président de l’association guadeloupéenne de gestion et de réalisation d’examens de santé (Agrexam), réhabilite Laurent Jacoby-Koaly. Un homme meurtri. L’arrêt administre aussi une gifle magistrale à un système qui se complaît depuis toujours dans les connivences et la…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

Lire cet article en ligne pour 2 € ou S’abonner

J’achète ou Je m’abonne