Accueil Société L’affaire Air Guadeloupe va-t-elle atterrir à bon port ?

L’affaire Air Guadeloupe va-t-elle atterrir à bon port ?

AFFAIRE SEMTG, SNAG Lundi 25 et mardi 26 novembre 2013 s’ouvre devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, les procès d’Enric Koury, de Raphaël Koury et d’olivier Garnier. C’est le retour d’une affaire d’avions et de gros sous allègrement entretenue par des fonds de la Région Guadeloupe sous l’ère Michaux-Chevry, et qu’on croyait définitivement enterrée. Cette histoire d’avions achetés, vendus, loués, à des conditions surréalistes illustre parfaitement les relations qu’entretenait la société d’économie mixte Transports Guadeloupe (SEMTG) et la compagnie Air Guadeloupe devenue plus tard la Société Nouvelle Air Guadeloupe (SNAG). Éric Koury, et Raphaël Koury étant les dirigeants de la SNAG…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

J’achèteJe m’abonneJe me connecte