Essence totale !

Le bras de fer qui s’est instauré entre la filière des carburants et le pouvoir politique dans les départements d’outre-mer est caractéristique de l’évolution des rapports entre les États et les puissances économiques. En vertu du sacro-saint libéralisme à tous crins, les États ont peu à peu renoncé à exercer le pouvoir politique, pliant genoux…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

Lire cet article en ligne pour 2 € ou S’abonner

J’achète ou Je m’abonne