Le siège de Pôle emploi aux Abymes aux Abymes paré des drapeaux de syndicats UGTG, CGTG. Photo d'archives

L’Union générale des travailleurs de Guadeloupe (UGTG) vient d’opérer une razzia électorale. Le syndicat perçu comme le plus âpre et radical dans la lutte, a écrasé tous ses confrères lors des élections professionnelles qui se sont tenues le 23 novembre à Pôle emploi. Au sein de l’établissement public en charge de la politique publique de l’emploi,…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

Lire cet article en ligne pour 2 € ou S’abonner

J’achète ou Je m’abonne