Affiche de campagne de la tête de liste du Rassemblement national, Jordan Bardella, aux élections européennes 2024

Quatre militants d’extrême droite ont été condamnés mercredi 12 juin à des peines allant de six mois de prison avec sursis à sept mois ferme pour leur participation à une agression homophobe à Paris dans la nuit de dimanche à lundi. Ils déambulaient dans les rues du VIe arrondissement de la capitale, et « fêtaient » la victoire…

Cet article est en accès personnel, réservé aux acheteurs et abonnés.

J’achèteJe m’abonneJe me connecte